Lifestyle: Devenir fille au pair à Londres, mes conseils & mon avis

Voilà environ un mois et demi que je suis revenue de Londres où j’ai effectué une année en tant que fille au pair. Il est temps pour moi de revenir sur mon aventure et de vous donner quelques conseils pour celles qui serait intéressées par cette expérience.

IMG_1195.JPG

Etre fille au pair, qu’est ce que c’est ? Comment trouver une famille d’accueil ?

Une fille au pair est une jeune fille qui part dans un pays étranger, dans une famille d’accueil afin de s’occuper des enfants et des tâches qui y sont liées. Les activités principales sont d’emmener et récupérer les enfants à l’école ou aux clubs extra-scolaires, préparer les petits déjeuner et dîners, s’assurer que les vêtements, chambres et affaires des enfants soient en ordre mais également jouer et passer du temps avec eux. Les weekends et soirées sont libres, mais il peut y avoir des baby-sittings. Le salaire est généralement donné chaque semaine. Le but pour la fille au pair est d’améliorer la langue du pays dans lequel elle est.

Trouver une famille d’accueil n’est pas forcément une mission facile & encore moins quelque chose à prendre à la légère. Vous pouvez passer par une agence qui s’occupera de vous trouver une famille, mais cela a un prix. Je vous recommande de vous inscrire sur le site AuPairWorld, sur lequel vous pourrez créer votre profil et préciser vos préférences (ville de destination, nombres d’enfants, avec animaux ou pas, etc …). Les familles peuvent ensuite vous contacter et vous pouvez choisir ou non de dialoguer avec eux.

Une fois la première étape des sélections passée, vous commencerez à faire des interviews par skype avec les parents et les enfants, afin de voir si le courant passe. N’hésitez pas à poser toutes les questions qui vous passe par la tête même celles qui vous paraîtraient bêtes, car vous allez passer une année avec cette famille, autant ne pas avoir de surprises une fois sur place.

Je vous conseille grandement de demander des photos de la maison et de votre chambre, ou mieux un tour vidéo pour voir si elle vous plaît. Car si la décoration ou l’environnement ne peut être qu’un détail, il est important que vous viviez dans un endroit dans lequel vous vous sentirez bien. Je parle en connaissance de causes, car dans ma première famille d’accueil, la maison était assez sombre, la déco était vieillotte, je n’avais pas de douchette dans ma baignoire (je ne raconte pas la galère pour se laver les cheveux) & je me sentais mal lorsque j’y étais. Puis dans la seconde famille, j’ai eu la surprise de ne pas avoir de porte à ma chambre, mais un rideau ! Ma chambre donnant directement sur celles des enfants, je peux vous dire que mon niveau d’intimité était proche de zéro.

Il est également important d’avoir une interviews avec les enfants afin de leur poser des questions sur leur goût, ce qu’ils aiment faire, pour que vous ayez toutes informations nécessaires à votre choix de famille.

IMG_1489.JPG

Quand commencer la recherche de famille ? Comment savoir si c’est la bonne ?

Voulant partir à Londres, j’ai commencé ma recherche de famille en juin pour un départ fin août ; je pense que 2 ou 3 mois suffisent. Si vous souhaitez partir aux Etats-Unis, il vous faudra passer par une agence, les démarches administratives sont conséquentes donc il vous faudra vous y prendre plus de 6 mois à l’avance.

Vous ne serez jamais sûre que la famille que vous avez choisie sera la bonne tant que vous ne serez pas avec eux, mais certains signes vous aideront à la trouver. C’est surtout une question de feeling, il y aura une famille avec qui vous aurez dialogués & là, vous vous direz « c’est la bonne ». L’important est de ne pas de précipiter sur la première famille qui vous offrira la place, mais de choisir par affinités mais également par préférences géographiques. Puisque partir en tant que fille au pair, c’est avant tout pour améliorer la langue, si vous avez le choix entre le fin fond de la campagne anglaise ou une grande ville où vous aurez la possibilité de faire plus de choses, le choix sera vite fait.

Quelles sont les démarches à effectuer avant de partir ?

Une fois votre famille d’accueil trouvée et validée, je vous conseille de prendre rapidement votre billet de train/d’avion, puisque les prix ont tendance à augmenter assez vite. Il n’y pas vraiment de démarches comme cela pourrait être le cas d’une année aux Etats-Unis. Penser à demander une carte européenne d’assurance maladie, elle pourra vous servir en cas de maladie ou accident. Pour ce qui est du téléphone, soit votre famille d’accueil vous en fournira un, soit vous pouvez commander une carte sim (j’avais choisi l’opérateur Giffgaff que je recommande) que vous pourrez recharger en « pay-as-you-go », c’est à dire avec des recharges disponibles dans les magasins ou sur internet. Si vous souhaitez ouvrir un compte bancaire, il faudra demander à votre famille d’accueil une attestation qui prouve que vous vivez sous leur toit, et vous présenter à la banque pour demander un rendez vous ; la banque Lloyds Bank est assez efficace.

IMG_20151016_110921.jpg

Faut-il établir un contrat avec la famille d’accueil ?

Pour certaines personnes, cela peut être rassurant d’avoir un contrat établi avec la famille. Cela permet d’avoir un nombre d’heures de travail défini, les jours de repos ainsi que le salaire ; car certaines familles peu scrupuleuses n’hésitent pas à faire travailler leur fille au pair plus d’heures que la normale. Si vous passez par une agence, il y aura obligatoirement un contrat et dans ce cas, l’agence sera un soutien en cas de litiges. Mais, si ce n’est pas le cas, vous n’aurez pas d’autres solutions que de quitter la famille en cas de désaccords qui ne peuvent être résolus.

J’espère que cet article vous aura éclairer sur certains points et peut être donner envie de partir à l’aventure. Si vous vous posez d’autres questions, n’hésitez pas à me laisser un commentaire, je serais ravie de pouvoir vous aider ! Des bisous  ❤

Lifestyle: Les marchés de Londres

Je suis arrivée à Londres il y’a maintenant 1 mois, et j’ai pu découvrir pas mal d’endroits, notamment les marchés. Il y’en a beaucoup à Londres, j’ai visité ceux de Portobello Road, Camden et Covent Garden. J’aime beaucoup flâner sur les marchés et chacun d’eux ont une ambiance différente.

Portobello Road Market

Ce marché est situé le long de Portobello Road, dans le quartier de Notting Hill. C’est un endroit très coloré, et vous y trouverez des stands de chapeaux, lunettes de soleil, des choses vintage comme de la vaisselle, des appareils photos, des bijoux et des vêtements. Si vous y allez, n’oubliez pas de passer par la boutique « The Hummingbird bakery« , c’est là bas que vous trouverez les meilleurs cupcakes !

This market is located in Portobello Road, in Notting Hill. It’s a colorful place, and you can find lots of booths with hats, sunglasses, jewels and clothes. If you go here, don’t forget to come to « The Hummingbird Bakery » where you can find the best cupackes !


• Camden Market

Ce marché est connu pour son quartier underground, vous trouverez notamment beaucoup de boutiques rock/punk ainsi que des salons de tatouage. Faites un tour dans le magasin Cyber Dog, ça vaut le détour. A l’heure du déjeuner, rendez vous au « food market » où vous serez emporté par les odeurs de nourriture du monde: burgers, burritos, falafels, vegan, vous trouverez forcément quelque chose à votre goût. J’ai craqué pour les «  »mini dutch pancakes« , qui sont des mini pancakes recouvert de sirop d’érable/nutella et des fruits – c’était trop bon ! Côté stand, il y pas mal de petits créateurs.

This market is famous for the underground area, you will find lots of rock/punk shops and tattoos salons. Drop into Cyber Dog shop, it worth the trip ! At lunch time, rendez vous to « Food market » where you will be swept by the smells of world’s food: burgers, burritos, falafels, vegan, it’s up to you ! I have fallen for « mini dutch pancakes », it’s mini pancakes with maple syrup or Nutella, and fruits. – it was so yummy ! On the booth side, there’s lots of artists/designers.

• Covent Garden Market

C’est le dernier marché que j’ai visité mais aussi le plus petit. Il est surtout intéressant d’un point de vue architecture, d’ailleurs en ce moment, il y a une installation de Charles Pétillon, un artiste français. Il n’y a pas énormement de stands, surtout des boutiques de luxe comme Chanel, Dior ou encore Ladurée ou Godiva.

It’s the last market i’ve seen but also the smallest. It’s famous because of its architecture, by the way, there’s a installation of Charles Pétillon, a french artist. There’s not much booths, mainly luxe shops like Chanel, Dior or even Ladurée and Godiva.

Lifestyle: Markets in London

Lifestyle: Markets in London

 Lifestyle: Markets in London
Lifestyle: Markets in London